le blog de Valériane

20 mars 2017

Parler avec ses plantes..

 

24 fevrier 2017

 

Il faut parler à ses plantes pour en prendre soin. Leur parler de quoi d'ailleurs ? De la pluie et des colchenilles? et en quelle langue? les personnes qui s'adressent à leurs plantes ont de meilleurs résultats  que la moyenne. En leur parlant, elles passent du temps à les regarder, à en prendre soin...

Un arrosage régulier est prétexte à la causette, On entame un dialogue nourri  avec lesplantes...

 

 

 

15 mars 2017

 Héllébores, Jacinthes et Primevères en mars.

 

Lorsque l'on travaille au jardin, les plantes nous envoient des signaux que l'on se doit d'interpréter. Les plantes sont des êtres vivants très sensibles et elles extériorisent  le moindre souci. L'une avec ses feuilles molles ou un aspect unpeu plus mat qu'ordinaire me rappelle à mon bon souvenir,  elle doit avoir soif. Cette autre avec un teint vert matiné de brun, m'invite à l'ausculter : une pourriture des racines pourrait être en cours.

 

 

bulbes mélange

 Primevères et Muscaris...

Il me semble les entendre toutes : je suis toute étiolée, pourrait on me débarrasser de ces pucerons? Brrr il fait froid ici...etc...Comme un médecin je décode le message que chaque plante m'envoie et je tente d'y répondre en prenant les bonnes mesures. Tiens, voici un rempotage ça devrait aller mieux. Ou bien,  nous allons essayer une forte taille, cela devrait te requinquer. Et voilà, ça fait du bien d'être débarrassée des pucerons hein ?

 

primevères3

 

 

16-29-01

 

16-34-01

 

collageprim180317

Primevères de toutes les couleurs...

 

Le jardinier attentif apprend à décoder les attentes des unes et des autres., un petit apport de compost par ci, des arrosages plus réguliers par là ou une transplantation, qui sait ?

Par contre les plantes qui se portent bien nous ignorent, elles ne nous parlent pas!

D'après Jean Michel Groult - Mon jardin & ma maison -  Mars 2017

 

bouquet 11062016

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par valerie-anne40 à 13:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


13 mars 2017

Composition de bulbes dans le jardin.

 

 

Avec ces alternances de pluie et de soleil, les plates bandes sont de plus en plus fleuries. Ce sont essentiellement les bulbes de printemps comme les Muscaris, Jacinthes, et les Héllébores qui garnissent les massifs.

 

 

12 mars 2017

 

 

La plate bande devant la façade Est de la maison, coté pile.

 

120 mars 2017

 

La même, Coté face...

En mai je verrai fleurir les premiers rosiers que j'ai planté en octobre.

Et en automne ce sera le tour des asters.

 

121 mars 2017

 

 

Vue sur les heuchères et Muscaris.

 

121 mars muscaris

 

Gros plan sur les muscaris..

 

collagebulbes

 

Tableaux composée de bulbes de printemps dehors

 

collageamaryllis 2017

 

 et d'Amaryllis à la maison.

 

 

bonnesemaine

Posté par valerie-anne40 à 08:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mars 2017

Déjà Mars est là...

 

4 mars 2017

 

Avec mars les giboulées sont arrivées et la pluie bienfaisante a arrosé les massifs. Vue sur le mimosa du voisin qui tient compagnie à l'Eucalyptus à gauche et le palmier à droite...Le camélia se cache derrière.

 

fenetre est mars

Dans la plate bande située à l'est, devant la porte fenêtre les premiers bulbes font leur apparition: Jacinthes, muscaris, en compagnie des pervenches et des héllébores.

 

2016-03-5

Gros plan sur les  Muscaris et jacinthes.

 

platabande est 5 mars

 

 Les héllébores sont en pleine floraison.

 

hellebores 03

 

helleb-ahswood

 

helleboress 02 2017

collagemarspbest

 Un pied d'Euphorbe à gauche s'est mêlé aux jacinthes et héllébores.

 

euphorbes

 

B

 

Posté par valerie-anne40 à 13:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2017

Gros plan sur le Camélia pour finir Février

 

 

 

24 fevrier 2017

 

Du beau temps encore pour cette fin de mois de février.

Il n'a pas  assez plu hélas contrairement aux années précedentes.

Mars nous apportera t-il de l'eau du Ciel ?

 

25 02 2017 x

 Le massif du Camelia à l'est avec le Cotinus à gauche

et le Wéigelia à droite.

 

26 02 2017 b

 

26 02 2017 a

 

26 02 2017collage

 

 

Je me répète un peu pour les photos

mais je trouve cet arbre si beau...

 

 

collagebryères 2017

 

Partout dans le jardin j'ai planté des bruyères qui sont en fleur en hiver.Formant un délicieux tapis de verdure qui se pare de fleurs blanches, roses ou rouges au cœur de l'hiver, la bruyère Erica carnéa brave les frimas jusqu'au printemps.

 

nid oiseaux

 

 

Posté par valerie-anne40 à 08:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 février 2017

Retour en arrière...Février

 

 

 

16 fevrier 2014

 

En Février 2014 nous avons eu des innondations dans le jardin...et cette année on se croirait au printemps avec des températures avoisinant les 18° dans l'après midi.

 

 

 

15 fevrier 2014

 

 

Le massif du Camélia en février 2014...et le voici ci dessous cette année à la même époque, j'ai taillé les branches basses du Camélia pour lui donner une forme plus élancée.

 

17 fevrier 2017

 

Les primevères, il y en a de toutes sortes...

 

collageprimevères

 

primevères 02 2017

 

 

 

primevèères 02 2017

 

 

Les Héllebores sont en boutons pour la plupart et quelques fleurs commencent à éclore.

Finalement je me félicite d'en avoir planté l'automne dernier dans tous mes massifs et aussi dans les potées sur la terrasse.

 

collagehellebores

 

 

hellebores 02 2017

 

 

 Au bord de la terrasse une petite scène d'héllébores, d'heuchères et graminée Stipa ténufollia qui ne demande qu'à grandir.

 

helleboores 02 2017

 

 

Les bruyères sont en fleurs...Une bouture de pin faite par mon mari a été planté à gauche.

 

 

bruyères 02 2017

 

Premier bouquet de l'année avec des fleurs de camélias et d'héllébores.

Bonne semaine à tous.

 

vase 02 2017

 

 

 

 

 

 

 

Posté par valerie-anne40 à 13:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 février 2017

Mes plantes d'intérieur.

 

hiver 2017

 

 

Malgré la tempête Marcel qui a sévi sur les cotes Atlantiques cette semaine, nous n'avons pas eu de dégâts dans le jardin...Les températures montent et descendent, un peu de pluie et tout cela donne des conditions favorables pour que les massifs se réveillent, j'en parlerai dans mon prochain billet...

Pour patienter je me consacre à mes Bonsaïs. je viens d'acheter un Ficus Ginseng au Centre Leclerc, rayon...traiteur japonais, alors j'en ai profité...

 

 

Source: Externe

 

Ficus Ginseng.

C'est une espèce particulièrement adaptée à la culture en bonsaï. On le trouve facilement en pépinière, et à moindre cout, il sera parfait pour se faire la main. Ses petites feuilles seront du plus bel effet, attention tout de même, bien qu'il soit classé en espèce d’intérieur, il faudra absolument le sortir à la belle saison pour que l'arbre reste harmonieux et en bonne santé.

Type : Feuillu
Feuillage : Semi-persistant
Emplacement : Intèrieur

 

 

 

collagebonsaichene

 

 

 Le Bonsaï Chêne Blanc ou Quercus est un Bonsai au feuillage caduc mais qui peut conserver quelques feuilles de l'année passée jusqu'au printemps suivant...Jai planté un gland de chêne il y a 3 ans et puis il a poussé tout seul...le voici à différentes périodes de l'année.

Maintenant j'ai envie de planter plusieurs glands pour en faire une forêt, comme ci dessous ( image du net).

 

Source: Externe

 

 Ou alors faire des Kokedamas, technique importée du Japon, et bien expliquées dans l'émission "Silence ça pousse" - ci dessous ( image du net).

 

Source: Externe

 

 

B

Posté par valerie-anne40 à 14:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 février 2017

Ma petite collection...

 

21 janvier 2017 val

 

Nous avons eu des températures négatives fin janvier...heureusement  j'avais rentré ma collection de crassulacées que j'ai disposées un peu pertout dans la maison car je n'ai pas de serre ni de véranda, hélas...

 

 

Source: Externe

 

 Photo du net.

 

La famille des Crassulaceae est une famille de plantes herbacées ou sous-ligneuses, à feuilles généralement charnues, sans stipules, simples et entières. Ce sont généralement des plantes succulentes. La famille comprend environ 40 genres et 1 500 espèces, largement répandues des zones froides aux régions tropicales.

Quelques mosaiques de ma collection d'Echéveria élégans, Amonea, Ramillette, Alienor..

 

  

 

2017 y

 

 

collagesucculentes

 

Le genre  Echeveria comprend plus de 150 espèces de plantes succulentes caractérisées par le port de leurs feuilles en rosette. Ces plantes sont originaires des zones sèches et semi désertiques du Mexique. Elles se multiplient très bien à la belle saison...

 

2017x

 

 

2017 ab

 

 

 

2017fev

 

En bas à droites, une partie de la collection en compagnie d'un Bonsaï que j'ai planté moi même avec un gland de chêne. Voici 3 ans qu' il passe l'hiver au jardin et se porte très bien..

 

Source: Externe

   

 

bonne semaine 506

 

 

Posté par valerie-anne40 à 08:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2017

Ces fleurs au nom d'animaux - 3

 

Même lorsqu'on connait bien les plantes, leurs noms nous paraissent étranges et obscurs. Pourtant, les botanistes n'ont pas nommé les végétaux au hasard : bien souvent, le nom vernaculaire et le nom latin font référence à la forme, la couleur ou l'utilité de l'espèce. Parmi leurs influences, les noms de fleurs inspirés par les animaux sont très fréquents. Voici le troisième et dernier volet de cet article...

 

L'ornithogale


 

L'ornithogale est un bulbe dont les fleurs blanches en forme d'étoile apparaissent au printemps. Elle est surnommée la dame-de-onze-heures car elle ne s'ouvre qu'en fin de matinée, ou encore l'étoile de Bethléem à cause de sa forme. Elle reste fleurie très longtemps.

  • Le nom d'animal : ornithogale est un nom qui provient du grec ornithogalon, qui veut dire lait d'oiseau. On suppose que ce terme symbolise la couleur blanche des pétales, qui ressemble à du blanc d'œuf (le "lait d'oiseau" des Grecs). Les oiseaux n'allaitant pas, l'expression "lait d'oiseau" pourrait également figurer le côté beau et précieux de la plante.

L'orchidée phalaenopsis


 

La phalaenopsis est l'orchidée épiphyte la plus fréquente et la plus facile à cultiver. Elle n'en est pas moins élégante et délicate. Ses larges et épais pétales se couvrent de belles couleurs pour peu qu'on en prenne un peu soin.

  • Le nom d'animal : appelée parfois l'orchidée-papillon, la phalaenopsis doit son nom au grec phalaina qui signifie papillon de nuit. Sa forme caractéristique suggère celle d'un papillon.

 

L'amarante


 

 

La couleur rouge et les longues grappes de fleurs de l'amarante sont aisément reconnaissables. C'est une plante annuelle qui a la réputation de ne jamais faner, d'où son utilisation dans des bouquets secs.

  • Le nom d'animal : certainement la plus belle de toutes les amarantes, la "queue de renard" doit son nom à sa ressemblance frappante avec l'appendice caudal du renard.

Le delphinium


 

Le delphinium est un genre de plantes vivaces ou annuelles dont il existe de très nombreuses espèces. Il est le plus souvent d'un bleu profond tirant sur le violet, mais il en existe d'autres couleurs. Leurs grappes de fleurs sont très appréciées des jaridiniers.

  • Les noms d'animaux : le delphinium doit à sa forme recourbée et prolongée par un gracieux éperon les noms de dauphinelle et pied-d'alouetteDelphinium, en latin de botaniste, et dauphinelle, en langue courante, viennent du grec delphinion, qui veut dire dauphin. Quant au nom vernaculaire "pied-d'alouette", il fait référence à la forme d'une patte d'alouette, dont le doigt arrière très long rappelle l'éperon.

 

16 dec bonne semaine

Posté par valerie-anne40 à 08:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 janvier 2017

Ces fleurs au nom d'animaux - suite.

 Je continue la liste des plantes qui portent un nom d'animal.

Les botanistes n'ont pas nommé les végétaux au hasard : Parmi leurs influences, les noms de fleurs inspirés par les animaux sont très fréquents. Voici un florilège des plus surprenants et des plus poétiques.

 

Le strelitzia


 

Réputé pour ses belles fleurs orange et bleu, le strelitzia reginae se cultive dans un climat tropical. En France, on la trouve principalement en Guyane et en Martinique, mais c'est aussi une plante d'intérieur très appréciée partout en métropole.

  • Le nom d'animal : sa morphologie en forme de tête d'oiseau et ses teintes très vives lui ont valu le petit nom d'oiseau de paradis.

 

L'échium

 

L'échium se reconnait à ses hautes grappes de fleurs bleues qui apparaissent au printemps. C'est une plante mellifère mais irritante au contact de la peau.

  • Le nom d'animal : l'échium, nom latin qui vient d'echidna, la vipère femelle, est plus souvent connu sous son nom vernaculaire, la vipérine. Cette appellation serait due à la manière dont les étamines sortent de la fleur, telles une langue de serpent.

La tigridie


 

 

La tigridie est une bulbeuse de la famille des iris qui provient du Mexique. Ses fleurs sont très colorées mais malheureusement éphémères. Il en existe plusieurs variétés.

  • Les noms d'animaux : la tigridia pavonia doit son nom au latin tigris, qui veut dire tigre, et peut parfois être nommé "fleur du tigre". Cette appellation est certainement due à la couleur jaune orangée des pétales. Toutefois, elle est plus souvent appelée en France "œil-de-paon", car certains coloris ressemblent à l'œil qui se trouve sur une plume de paon.

La fougère aigle


 

La fougère aigle est extrêmement répandue en Europe. Très commune, elle se trouve principalement à l'orée des bois. C'est une plante couvrante qui protège les sols de l'érosion. Elle peut être utilisée dans le jardin pour faire du paillage.

  • Le nom d'animal : fréquemment surnommée grande fougère ou simplement fougère commune, la fougère aigle doit son nom à sa ressemblance avec l'oiseau. Quand on regarde une branche, on peut retrouver la même morphologie qu'un aigle en vol.

Le chardon d'Ecosse

 

 

Robuste et la plupart du temps bisannuel, le chardon d'Ecosse s'installe facilement dans les jardins. Typiquement européen, on le trouve pourtant dans différentes régions du globe.

  • Le nom d'animal : on l'appelle chardon aux ânes car ces animaux le mangent. Toutefois, son nom latin, Onopordum, signifie pet d'âne, une dénomination  beaucoup moins élégante.

Le pissenlit


 

Le terme pissenlit  évoque différentes espèces de fleurs qui ont pour point commun d'être jaunes, plates et rondes. Le véritable pissenlit  est une plante diurétique, d'où son nom vernaculaire.

  • Le nom d'animal : plusieurs types de pissenlit font référence au latin médiéval dens leonis pour indiquer la forme dentelée de ses feuilles. Ainsi, son second nom vernaculaire est la dent-de-lion, et l'un des genres existant est également appelé liondent.

 

Source: Externe

Posté par valerie-anne40 à 08:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 janvier 2017

Ces fleurs aux noms d'animaux - 1

Même lorsqu'on connait bien les plantes, leurs noms nous paraissent étranges et obscurs. Pourtant, les botanistes n'ont pas nommé les végétaux au hasard : bien souvent, le nom vernaculaire et le nom latin font référence à la forme, la couleur ou l'utilité de l'espèce. Parmi leurs influences, les noms de fleurs inspirés par les animaux sont très fréquents. Voici un florilège des plus surprenants et des plus poétiques.

Le myosotis

Le myosotis est une vivace de la famille des Boraginacées. On la reconnait à ses petites fleurs généralement bleues ou blanches. Elle se cultive très facilement.
  • Le nom d'animal : myosotis vient du grec mus, qui signifie souris et de otos, qui signifie oreille. Elle doit son nom scientifique traduisible par "oreille de souris" à la forme de ses minuscules pétales.

 

L'ophrys

 

L'ophrys est une orchidée terrestre, c'est-à-dire qu'elle possède des racines et peut être plantée. Elle est reconnaissable par le labelle, son troisième pétale, à la forme caractéristique.

  • Les noms d'animaux : si l'ophrys ne produit pas de nectar pour attirer les pollinisateurs, elle use d'un tout autre stratagème : son labelle imite les insectes. Ainsi, on trouve des ophrys-mouche, abeille, bourdon et bien évidemment l'ophrys-araignée, impressionnante de similitude.

 

La tulipe perroquet


 

Il s'agit d'une vraie tulipe,  mais elle n'est pas tout à fait comme les autres. La tulipe perroquet se distingue par ses pétales froissés aux bords découpés. Elle est du plus bel effet dans les plates-bandes, auxquelles elle ajoute une touche de folie. 

  • Le nom d'animal : facile de comprendre pour quelle raison cette race de tulipe porte le nom de "perroquet" ! Ses couleurs chatoyantes et l'aspect de ses pétales en forme de plume rappellent les ailes de l'oiseau.

 

L'edelweiss


 

L'edelweiss est une espèce de vivace montagnarde protégée. Symbole de la Suisse et des Alpes, elle arbore une belle couleur de lait, une forme d'étoile et des pétales laineux. Il en existe des variétés cultivables pour le jardin.

  • Le nom d'animal : bien qu'edelweiss signifie en allemand blanc noble, et qu'on l'appelle souvent l'étoile d'argent, l'edelweiss porte un nom d'animal. Intitulée leontopodium en latin, elle se nomme littéralement "pied-de-lion". L'histoire ne dit pas si c'est à cause de ses pétales poilus.

 

Le muflier

 

Facilement invasif, le muflier est une vivace d'origine méditerranéenne, et dont le principal atout est sa longue floraison.  Il existe en de nombreuses couleurs et se plait dans toutes les situations.

  • Les noms d'animaux : l'appellation latine, antirrhinum, évoque la ressemblance de la fleur avec un museau. Son premier nom vernaculaire, le muflier, rappelle par sa référence au mufle qu'il s'agit d'une fleur dite "en gueule", à corolle bilabiée. Enfin, sa dénomination la plus connue est bien évidemment la gueule-de-loup, parfois nuancée en gueule-de-lion.

 Voir l'article ICI

 

16 dec bonne semaine

 

Posté par valerie-anne40 à 08:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,